Budapest in Spring 2015

C’est avec excitation, que Klémence et moi attendions de rencontrer Budapest, cette ville nommée la perle du Danube. Dès le départ, son surnom impose et on s’imagine déjà de grandioses immeubles longeant le Danube, de magnifiques œuvres, une atmosphère particulière que l’on pourrait attribuer aux pays de l’Est de l’Europe…

C’est donc avec appréhension que j’attendais de découvrir Budapest, espérant ne pas être déçu après les diverses photos que j’avais pu voir ainsi que les critiques élogieuses des vacanciers que j’avais pu trouver sur internet.

Le voyage commence pour nous à 04:00 du matin, notre avion décollant de Genève à 06:00.

Une fois arrivé à l’aéroport qui se situe à quelques dizaines de kilomètres du centre, on décide de prendre le taxi. Premiers moments hongrois avec notre chauffeur viril qui ne se prive pas d’appeler sa femme lors du trajet, ce qui est plutôt drôle.

Une fois déposé au lieu de notre rendez-vous airbnb, nous découvrons le logement dans lequel nous allons passer cette semaine puis on se presse d’aller découvrir la ville. A travers ces rues aux bâtiments somptueux, on aperçoit le parlement hongrois, 2ème parlement le plus beau au monde (petite histoire raconté par la dame lors de sa visite)!

Buda et Pest réunis, Buda se situant sur les collines et Pest étant au départ une forêt où les rois allaient chasser, forment la ville que l’on connaît désormais sous le nom de Budapest. C’est grâce au pont des chaînes, entreprit par un compte qui désirait accéder d’une rive à l’autre, que l’unification prit forme.

lovers, pont des chaînes, budapest

Le Pont des Chaînes à Budapest.

C’est depuis Buda que la vue est la plus impressionnante. Le palais de Budavar, le Mont Gellert ou encore  le quartier du château sont des endroits où la vue dégagée nous offre un panorama très sympa!

On retrouve des traces du passé, notamment ce bus à l’aspect soviétique qui mène les touristes du bas de Buda au haut du château ou encore ce grand mur vide très froid qui pourrait être un reste de la guerre mondiale.


De retour dans le centre, nous prenons le plus ancien métro de Budapest, la ligne M1 classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, 2ème plus vieux métro au monde après celui de Londres afin de rejoindre la place des Héros, à l’autre bout de la ville où on y trouve notamment le musée des beaux arts mais aussi un grand parc avec les thermes de Széchenyi (ne me demandez pas de le prononcer, j’en serai incapable).

Budapest, Metro, Hungary

Le métro de Budapest

Métro

Métro

Heroes square, Budapest

Heroes Square, la place des Héros de Budapest

Musee des beaux arts

Musee des beaux arts

Le musée des beaux arts que nous n’avons malheureusment pas pu visiter, il est fermé jusque 2018.
Le soir-même, on s’est balladé dans le quartier juif où on a dîné au Mazel Tov restaurant, que je vous recommande vivement si vous êtes de passage à Budapest! L’ambiance est extra tout comme la nourriture et les serveurs, un vrai coin de paradis!
Excepté ce fameux restaurant, on y trouve la grandiose synagogue et son mémorial en honneur des 4000 juifs tués dans ce jardin, à la fois impressionnant et émouvant.

Budapest, Mémorial, Synagogue

Mémorial de la Synagogue

Synagogue de Budapest

Synagogue de Budapest

Plus  tard, on a pu découvrir la ville illuminée. C’est à ce moment-là qu’on se rend compte à quel point que Budapest est magique. A la tombée de la nuit, on retrouve tous les bâtiments importants ainsi que les quelques ponts scintiller, on en prend plein les yeux tout simplement! On en a donc profité pour faire tous les incontournables comme je pouvais vous dire au début de cet article, en commençant par le Parlement hongrois, le pont des chaînes, le pont de la liberté mais aussi la basilique St Stephen qui se trouve à deux pas de notre logement.

Parliament, Budapest, Hungary, Brouillard

Le parlement de nuit

Pest, night photography, Paul Brouillard

View to Pest from Buda

Basilique Saint Etienne, Budapest, Hongrie, Paul Brouillard

Basilique St Etienne

Bon c’est magique de nuit, mais de journée ça vaut le détour aussi. Pour preuve ces deux images supplémentaires, la première d’un jardin proche du Danube et la seconde qui a été prise depuis l’île Marguerite, où la circulation est tout simplement interdite. C’est donc calme, reposant et l’île nous offre de belles perspectives de vues, comme cette photo du pont Marguerite avec le parlement en arrière-plan.

Sunset, Parliament, Hungary

Sunset Garden, close to the Parliament.

Margit hid, Budapest, Hungary, long exposure

Margit hid, le pont Marguerite de Budapest. Photo prise en pose longue la journée


Alors, conquis?
Retrouvez d’autres images sur ma page Paul Brouillard Photographies